National Survey on Harassment and Violence at Work in Canada

Harassment and violence at work survey, respect at work

  • English

  • Français

The Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children at Western University is working with researchers at the University of Toronto and the Canadian Labour Congress to launch a national survey on workplace harassment and violence.
 
Violence and harassment at work remains a major social problem in Canada. The survey will shed light on the prevalence of violence and harassment in our workplaces. It will look at how workers who are marginalized due to their social location and/or their precarious employment status are uniquely impacted. It will examine the links between sexual harassment and other forms of violence in the workplace.
 
What we learn from the survey will help us develop effective strategies to prevent and respond to incidents of violence and harassment. 
 
“This survey will help us to understand the context in which workplace harassment and violence is experienced by workers. That knowledge will enable us to make recommendations on how to bring about long-term, sustainable change.” 

 

Press Conference Recording

 

— Prof. Sandy Welsh, Department of Sociology, University of Toronto
 
“This survey will help us understand workers’ experiences of violence and harassment in CanadaUntil we have that understanding, we have little chance of preventing harassment before it starts. All workers deserve to feel safe in their workplace.” 

 Hassan Yussuff, President of the Canadian Labour Congress
 
“The MeToo movement is telling us a lot about how frequent and how damaging workplace sexual harassment is. Now we need to know why it has continued unabated for so long. Why don’t those who experience it report? What happens after they do report? This survey will give us the data we need to have serious conversations with policy makers, both governmental and at the workplace level about what we need to do next.” 

— Barb MacQuarrie, Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children, Western University 

 

Learn About & Participate in the Survey! 

We invite you to complete a survey that asks a series of questions about violence and harassment in the workplace. We are looking for the input from all workers, not just those who have personally experienced or witnessed violence and harassment. Your participation is voluntary, confidential and anonymous.  

If you are 18 years of age or older and have been employed in the past 12 months, you are eligible to participate. The survey will take approximately 10-15 mins to complete.

View Poster

Download a backgrounder here

 

SURVEY

 

Read our literature review on workplace sexual harassment and precarious employment here

Find information and support here

Le Centre de recherche et d’éducation sur la violence envers les femmes et enfants (Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children ou CREVAWC), l’Université Western, chercheurs de l’Université de Toronto et le Congrès du travail du Canada (CTC) travaillent ensemble sur une nouvelle étude pancanadienne qui va se pencher sur les expériences des travailleur.euses en matière de harcèlement et de violence sexuelle sur les lieux de travail.  

La violence et le harcèlement au travail demeurent un problème social important au Canada. Notre sondage s’intéressera à la prévalence de la violence et du harcèlement sur les lieux de travail. Cette enquête examinera aussi les liens entre le harcèlement sexuel et d’autres formes de violence sur les lieux de travail et la manière dont les travailleurs marginalisés, en raison de leur position sociale ou de leur statut d’employé. e précaire, sont particulièrement touchés. 

Une compréhension approfondie de ces enjeux pourrait servir à l’élaboration de stratégies de prévention et d’intervention.  

« Ce sondage nous aidera à comprendre le contexte dans lequel les travailleuses et les travailleurs vivent le harcèlement et la violence au travail. Grâce aux connaissances acquises, nous pourrons formuler des recommandations pour apporter des changements durables à long terme. » 

 

Vidéo de la conférence de presse

 

— Professeur Sandy Welsh, Département de sociologie, l’Université de Toronto 

« Ce sondage nous aidera à comprendre les expériences des travailleuses et des travailleurs en matière de violence et de harcèlement au Canada. Sans cette compréhension, souligne-t-il, nous aurons peu de chances de mettre un frein au harcèlement avant qu’il ne commence. Tous les travailleurs méritent de se sentir en sécurité dans leur milieu de travail. » 

 Hassan Yussuff, président du Congrès du travail du Canada 

« Le mouvement MeToo nous en dit long sur à quel point harcèlement sexuel au travail est répandu — et sur ses effets néfastes. Nous devons maintenant savoir pourquoi ce phénomène persiste depuis si longtemps. Pourquoi les personnes qui en sont victimes ne le dénoncent-elles pas? Que se passe-t-il une fois qu’elles signalent un incident à leur employeur? Ce sondage nous fournira des données dont nous avons besoin pour avoir des échanges sérieux à ce sujet avec les dirigeants et dirigeantes, tant dans la sphère gouvernementale que dans les milieux de travail, et sur les actions à prendre par la suite » 

— Barb MacQuarrie, directrice communautaire du CREVAWC 

 

Pour participer à ce sondage ou en savoir plus :  

Vous êtes invité.e à participer à ce sondage qui comporte un ensemble de questions sur la violence et le harcèlement au travail. Nous souhaitons recueillir lavis de divers.es travailleur.euses, y compris de la part de personnes qui n’ont pas elles-mêmes subi ou été témoins de violence et de harcèlement. Votre participation à cette étude est sur une base bénévole, confidentielle et anonyme. 

Toute personne âgée de 18 ans ou plus qui a occupé un emploi au cours des 12 derniers mois peut y participer. Le sondage durera environ 10 à 15 minutes.

Voir l'affiche

Téléchargez un document d'information ici

 

LE SONDAGE 

 

Consultez ici notre revue de la documentation sur le harcèlement sexuel au travail et le travail précaire (seulement disponible en anglais). 

Pour en savoir plus sur les ressources et les services de soutien qui sont offerts, cliquez ici. 

Researchers/L'équipe de recherche:

Barb MacQuarrie

barb-macquarrie-headshot.jpg

Barb MacQuarrie is the Community Director of the Centre for Research and Education on Violence against Women & Children in the Faculty of Education at the Western University. She develops and promotes evidence based education and prevention initiatives involving both community-based and university-based partners. She has co-authored publications and produced videos and online trainings on gendered workplace violence and harassment, domestic violence risk assessment and management, sexual violence, violence in the lives of girls, and violence on college and university campuses. Barb is a recipient of the Order of Ontario, the province’s highest official honour, recognizing individual excellence and achievement.

 

Barb MacQuarrie est la directrice communautaire du Centre de recherche et d’éducation sur la violence contre les femmes et les enfants de la Faculté d’éducation de l’Université Western. Elle conçoit et fait la promotion d'initiatives de sensibilisation et de prévention basées sur des données probantes avec des partenaires communautaires et du milieu universitaire. En plus de participer à la rédaction de publications, elle a produit des vidéos et des cours de formation en ligne sur la violence et le harcèlement sexistes en milieu de travail, l’évaluation et la gestion des risques de violence familiale, de violence sexuelle, de violence dans le quotidien des jeunes femmes et enfin, de la violence sur les campus. Barb MacQuarrie est récipiendaire de l’Ordre de l’Ontario, la plus haute distinction officielle décernée par cette province en reconnaissance de l’excellence et de réalisations personnelles.  

Adriana Berlingieri

AdrianaB

Dr. Adriana Berlingieri, PhD
Organizational Consultant, Researcher, Educator/Facilitator
Postdoctoral Fellow, University of Toronto
Academic Research Associate, Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children, Western University

Dr. Berlingieri’s primary research interests are centered on harassment and violence at work, with a specific focus on prevention and intervention organizational practices. She has extensive professional experience in the areas of learning and development within organizations in an array of sectors internationally. Dr. Berlingieri was the recipient of the  2015 Award for Outstanding Thesis in Organizational Leadership for her dissertation which focused on how conceptualizations of violence (defined broadly to include multiple, interrelated forms) shape organizational anti-violence practices, including policies and education and training programs. Dr. Berlingieri has presented her research at national and international conferences. Her research has appeared in peer-reviewed journals, such as  Work, Employment & Society and  Qualitative Research in Organizations and Management. With Dr. Premilla D’Cruz, she recently co-authored a chapter,  Depersonalized Bullying: An Emergent Concern in the Contemporary Workplace, in  Handbooks of Workplace Bullying, Emotional Abuse and Harassment. Dr. Berlingieri teaches at the School of Administrative Studies, York University.

 

Adriana Berlingieri (Ph D)
Consultante organisationnelle, chercheuse, éducatrice et facilitatrice 
Stagiaire postdoctorale à l’Université de Toronto 
Associée de recherche universitaire, Centre de recherche et d’éducation sur la violence contre les femmes et les enfants, Université Western  

Les principaux intérêts en recherche d’Adriana Berlingieri (Ph D) se concentrent sur le harcèlement et la violence au travail avec une attention particulière portée aux processus organisationnels de prévention et d’intervention. Elle possède une vaste expérience dans les domaines de l’apprentissage et du développement au sein d’organismes dans de nombreux secteurs à l’échelle internationale. Adriana Berlingieri a été nommée lauréate du Prix de la thèse exceptionnelle en leadership organisationnel (2015 Award for Outstanding Thesis in Organizational Leadership) dans le cadre de sa thèse de doctorat, qui portait sur l’influence des conceptualisations de la violence (définies dans un sens large pour y inclure différentes formes interreliées) sur les pratiques organisationnelles anti-violence, notamment sur les politiques, l’éducation et les formations. Adriana Berlingieri a participé à de nombreuses conférences à l’échelle nationale et internationale. Ses travaux ont été publiés dans des revues savantes à comités de lecture, notamment Work, Employment & Society et Qualitative Research in Organizations and Management. Elle a récemment rédigé le chapitre Depersonalized Bullying: An Emergent Concern in the Contemporary Workplace, dans l'ouvrage Handbooks of Workplace BullyingEmotional Abuse and Harassment en collaboration avec Premilla D’Cruz (Ph D). Adriana Berlingieri enseigne à l’École d’études administratives à l’Université York. 

Sandy Welsh

Sandy Welsh

Sandy Welsh, PhD is currently the Vice Provost, Students and Professor of Sociology at the University of Toronto. Professor Welsh’s research and publications focus on workplace and sexual harassment and how changes in the legal environment affect the experience of harassment as well as employer responses. Her work has received support from SSHRC and Status of Women Canada. She also provides expert testimony on sexual harassment for the Ontario and Canadian Human Rights Commissions and in other legal forums. Professor Welsh also is co-PI on a CIHR-funded project investigating regulatory changes to complementary/alternative medicine occupations. From 2015-2017, Professor Welsh served in an advisory role on the Ontario Ministry of Advanced Education and Skills Sexual Violence Reporting Advisory Committee as it developed a province-wide sexual violence survey for postsecondary students. Professor Welsh holds a Ph.D. in Sociology from Indiana University – Bloomington (1994).

 

Sandy Welsh (Ph D) est vice-doyenne à la vie étudiante et professeure au département de sociologie à l’Université de Toronto. Ses recherches et publications portent sur le harcèlement sexuel et au travail et évaluent les effets des changements dans le milieu juridique sur la réalité du harcèlement et les réactions des employeurs. Son travail a été appuyé par le CRSH et par Condition féminine Canada. Sandy Welsh fournit également ses avis d’experte sur le harcèlement sexuel pour les commissions ontariennes et canadiennes des droits de la personne et dans d’autres cadres juridiques. Elle est aussi co-chercheuse principale d’un projet de recherche financé par les IRSC pour enquêter sur les modifications réglementaires apportées aux professions associées à la médecine complémentaire ou alternative. De 2015 à 2017, Sandy Welsh a œuvré comme conseillère auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle de l’Ontario et son comité consultatif sur la dénonciation de la violence sexuelle pour réaliser un sondage provincial sur la violence sexuelle pour les étudiantes de niveau post-secondaire. La professeure Sandy Welsh est titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université Indiana – Bloomington (1994).

Hélène Bigras-Dutrisac

Helene Bigras-Dutrisac

Hélène Bigras-Dutrisac is currently completing the Master of Media in Journalism and Communication program at Western University while working as a research assistant for the Centre for Research and Education on Violence Against Women and Children. She holds an MA from Western’s department of Gender, Sexuality, and Women’s Studies and the collaborative Transitional Justice and Post-conflict Reconstruction program.

Her research interests centre feminist approaches to sexual trauma and ethical witnessing. Her work has been published in books and academic journals, including in Laura Gray-Rosendale’s anthology, Me Too, Feminist Theory, and Surviving Sexual Violence in the Academy. She has presented her work at several conferences, including: “Applied Baudrillard,” “Beyond Life Itself,” and “Coding, Decoding, Recoding.”

 

Hélène Bigras-Dutrisac poursuit actuellement des études de maîtrise en journalisme et communications à l’Université Western en Ontario. Elle est de plus assistante de recherche au Centre pour la recherche et l’éducation sur la violence envers les femmes et les enfants (Centre for Research and Education Against Women and Children). Elle détient une maîtrise du programme collaboratif en études des genres, de la sexualité et des femmes et en justice transitionnelle et reconstruction post-conflictuelle de l’Université Western.  

Elle s’intéresse aux traumatismes sexuels et aux témoignages livrés du point de vue d'un système de valeurs féministes. Ses travaux ont été publiés dans diverses publications, notamment dans l’anthologie de Laura Gray-Rosendale, MeToo, Feminist Theory and Surviving Sexual Violence in the Academy. Hélène Bigras-Dutrisac a participé à de nombreuses conférences, dont « Applied Baudrillard », « Beyond Life Itself » et « Coding, Decoding, Recoding ». 

Nicole D. McFadyen

McFadyen

Dr. Nicole D. McFadyen is a sociocultural anthropologist who is currently contract faculty in York's Department of Anthropology and a Research Assistant with the Centre for Research & Education on Violence Against Women & Children at Western University.  

Rooted in activist anthropology research methodologies, Nicole’s ethnographic research explores the sex worker rights, migrant worker rights, and anti-trafficking movements in Canada, and interactions within and between them. Exploring how human rights are conceptualized, deployed, and engaged with by both privileged and differentially marginalized populations, this research identifies and unpacks the gendered and racialized hierarchies of suffering and compassion that sustain inequality, discrimination, and systemic violence. 

Nicole’s nuanced understanding of stigma, discrimination, and gender-based violence is being actively applied to the research projects she is a part of at Western. As an activist committed to sex worker, migrant worker, and LGBTQ2S+ rights, eliminating gender-based violence, and supporting survivors, she has been involved in front-line support service provision and grassroots community organizing for over 10 years. For activism and research updates, you can find her on twitter: @Anthro_Activist. 

 

Titulaire d’un doctorat, Nicole D. McFadyen est une anthropologue socioculturelle qui enseigne actuellement à titre de contractuelle au département d’anthropologie de l’Université York. Elle est aussi assistante de recherche au Centre pour la recherche et l’éducation sur la violence envers les femmes et les enfants (Centre for Research and Education Against Women and Children) à l’Université Western.  

La recherche ethnographique de Nicole D. McFadyen est fondée sur des méthodologies de recherche anthropologiques activistes. Son travail porte sur les droits des personnes qui exercent un travail lié à l’industrie du sexe et des travailleur.euses. migrant.es, ainsi que sur les mouvements contre la traite de personnes et leurs intersections au pays. Cette recherche se penche sur les méthodes employées par les populations privilégiées ou marginalisées pour concevoir, déployer et traiter de la question des droits de la personne. Elle identifie et analyse les hiérarchies de souffrance et de compassion relatives au genre et à la racialisation qui maintiennent les inégalités, la discrimination et la violence systémique.  

Cette anthropologue a une compréhension nuancée de la stigmatisation, de la discrimination et de la violence sexospécifique qui lui permet de contribuer activement aux projets de recherche de l’Université Western auxquels elle participe en tant que défenseure engagée des droits des travailleur.euses migrant.es, du sexe et des personnes LGBTQ2S+ et de l’élimination de la violence sexospécifique et du soutien aux survivantes. Elle offre des services d’appui de première ligne et milite auprès d’organismes communautaires depuis plus de dix ans. Pour en savoir plus sur son action et sa recherche, retrouvez-la sur Twitter à l’adresse : @Anthro_Activist. 

MEDIA

National survey about workplace harassment and violence launches today | CBC News

A survey on sexual harassment and violence in the workplace | Halifax Examiner

National survey focuses on workplace sexual harassment and violence | Western News

Western-led survey to examine reporting of workplace sexual harassment, violence in Canada | 963bigfm

Western centre part of national workplace harassment, violence survey | London Free Press